BIOGRAPHIE ET DISCOGRAPHIE part 2

Publié le par Harold

 1- Dollar Bill Blues

2- Rex"s Blues

3- Pueblo Waltz

4- Brother Flower

5- Snake Song

6- Loretta

7- No Place To Fall

8- Flyin' Shoes

9- Who Do You Love

10- When She Don't Need Me

 

 

 

 

 

Remis en selle grâce à son live, Van Zandt retrouve le chemin des studios, pour la première fois en six ans, et enregistre Flyin' Shoes, en 1978. Un disque dont la réalisation est confié au grand Chips Moman qui convoque toute la crème des musiciens de studio de Nashville et Memphis : Spooner Oldham, Gary et Randy Scruggs...Moman, gourou de Stax et producteur pour Wilson Picket, Aretha et Elvis, insuffle aux plaintes de Van Zandt un peu de chaleur des studios Muscle Shoals. Après tout, Flyin' Shoes attirera peut-être  davantage le public que les albums guiter-voix, plus austères eux. Ce ne sera malheureusement pas le cas. Et les fans de Van Zandt rejeteront ce disque, criant à la trahison : un Who Do You Love de quatre minutes, un Dollar Bill Blues noyé sous un slide guiatre, comme le premier bluesman blanc-bec sait le faire...Pourtant, bien que différent de ses prédécesseurs, Flyin' Shoes est un sacré disque. Seul No Place To Fall qui dit tout sur Townes (" I ain't much of love it's true, i'm here and then i'm gone, and i'm forever blue"), élève cet album au rang du must dans la discographie du songwriter. D'ailleurs, il est salué par la critique à sa sortie et l'on pense, à un moment, que Townes va enfin dépasser son statut d'artiste culte, d'autant plus que Tomato réédite alors ses premiers disques. Mais le lascar disparaît subitement de la circulation. Immobilisé par un accident de voiture mineur, il s'en est retourné à sa vie de reclus dans les montagnes.

Puis, pendant presque dix ans, Van Zandt n'enregistre presque plus rien. En revanche, il tourne inlassablement et de plus en plus en Europe où sa musique est très appréciée. Aux débuts des années 80, Willie Nelson et Emmylou Harris placent deux de ses chansons dans les charts country, ce qui a l'avantage de réveiller l'interêt du music business. Townes  trouve du coup un deal avec le label indépendant Suger Hill qui publie, en 1987, At My Window.

 

 1- Snowin' On Raton

2- Blue Wind Blew

3- At My Window

4- For The Sake Of The Song

5- Ain't Leavin' Your Love

6- Buckskin Stallion

7- Little Sundance

8- Still Lookin' For You

9- Gone, Gone Blues

10- The Catfish Song

 

 

 

 

 

 

 

Produit par Clement, ce nouvel album montre un Van Zandt en plutôt bonne forme mais sa voix, plus grave, a été  entamée par les divers excés. Bien qu'honorable, ce dernier disque studio, avant une avalanche d'albums live plus ou moins interessants, est loin d'approcher le niveau des disques Poppy/Tomato.

En 1990, le groupe canadien Cowboy Junkies qui a repris trois de ses chansons, le prend en première partie de sa tournée américaine. La génération dont est issu Van Zandt n'a pas compris grand chose à sa musique, aussi il est rassurant de constater que la suivante (dont une bonne partie est issue de la scène alternative country) le considère comme un modèle.

 

 

 

 1- Dollar Bill Blues

2- Many A Fine Lady

3- Nothin'

4- Pueblo Waltz

5- Talking Thunderbirds Blues

6- Rex's Blues

7- White Freihgtliner Blues

8- Loretta

9- Snake Mountain Blues

10- Waitin' round To Die

11- Tecumseh valley

12- Pancho & Lefty

13- You are Not Needed Now

14- Flyin' Shoes (Bonus Normal)

15- Texas River (Bonus Normal)

16- Our Mother The Mountain (Bonus Normal)

17- Racing In The Strret (Bonus Normal)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux ans plus tard, Suger Hill sort Live & Obscure, une sélection de treize de ses classiques (avec des inédits chez Normal) ré-enregistrés à Nashville en 1985 (initialement dans le but de réaliser une anthologie en 3CD). Edsel ressortira le disque en Europe sous le nom de Pancho & Lefty :

 

Puis, un disque pouvant être perçu comme un signe de panne sèche, mais en réalité un des disques auto-produit de Van Zandt les plus intéressants, Road Songs présente quinze reprises (toutes enregistrées live lors de ses concerts solo), de Bruce Springsteen à Lighnin' Hopkins en passant par les Rolling Stones - les frères Cohen utiliseront la version de Dead Flowers sur la BO de The Big Lebowsky. L'album sort en 1992 d'abord en Europe sir le label allemand Normal puis sort aux USA avec une pochette digne d'un ZZ Top sur Suger Hill deux ans plus tard.

 1- Ira Hayes

2- Dead Flowers

3- Automobile Blues

4- The Coo Coo

5- Fraulein

6- Hello Central

7- Indian Cowboy

8- Racing In The Street

9- My Starter Won't Start This Morning

10- Texas River Song

11- Wabash Cannonball

12- Short-Haired Woman Blues

13- Man Gave Names To All The Animals

14- Little Willie The Gambler

15- Cocaine

16- You Win Again

17- High, Low + In Between

18- When He Offers His Hand

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1993, Tomato sort The Nashville Sessions, un disque qui devait normalement faire suite à The Late Great Townes Van Zandt mais que Kevin Eggers, pour des raisons  principalement personnelles, suite à sa séparation avec Townes, avait jusqu'ici refusé de mettre sur le marché.

 1- At My Window

2- Rex's Blues

3- No Place To Fall

4- Bickskin Stallion

5- White Freight Liner Blues

6- The Snake Song

7- Loretta

8- Two Girls

9- The Spider Song

10- When She Don't Need Me

11- Pueblo Waltz

12- Upon My Soul

 

 

 

 

Dans les notes de pochette de la réédition du disque, Eggers  revient sur cette époque trouble : "Nous revenions de studio, dans la Cadillac flambant neuve de Clement, et Townes m'offre de racheter ses parts des éditions Colombine Music, pour deux cents dollars, arguant que ses chansons valent rien, qu'il veut juste s'envoyer en l'air. Je lui ai dit non, et que s'il vendait ses chansons pour s'acheter de la dope, je ne lui adresserai plus la parole. Excédé aussi, Jack l'a fait descendre de voiture. Lorsque mon contrat s'est terminé avec United Artist Records, les distributeurs de Poppy, ceux-ci ne voulait pas sortir The Nashville Sessions. Le master m'a alors été envoyé. Peu de temps après, Townes a été viré du label. Pendant des années, je n'ai pu écouter ce disque. Personne  dans le business n'a chercher à me remplacer et il aura fallu attendre cinq longues années pour que Townes et moi nous nous retrouvions pour enregistrer ensemble de nouvelles chansons. Jamais je n'ai douté ou perdu foi dans la musique de Townes ; j'ai toujours su qu'elle serait un jour reconnue comme une majeure contribution au patrimoine musical américain. Les gens n'étaient pas prêt, je me suis dit. La dernière fois que j'ai vu Townes, c'était en 1996, environ trois mois avant qu'il nous quitte. Il est venu avec mon frère Harold pour faire un duo avec un artiste que j'enregistrais alors aux Studios Pedernales au Texas. Il n'était pas en état d'enregistrer quoi que ce soit. Il ne pouvais plus jouer de sa guitare et n'était pas capable de se souvenir des paroles de ses chansons. On est allés diner tous ensemble et mon frère m'a avoué plus tard que c'était le premier repas de Townes en plusieurs jours. Il était rachitique. On a passé le reste de la soirée ensemble et il m'a récité un nouveau poème. Il a éclaté de rire et m'a dit que c'était sa dernière chanson. Son titre : Sanitarium Blues."

Ensuite, Van Zandt aligne deux disques live, Rain On A Conga Drum et Rear View Mirror qui sortiront un peu plus tard en Europe sous le label allemand Normal.

 

 1- Mr Mudd & Mr Gold

2- If I Need You

3- Buckskin Stallion

4- Short Haired Woman Blues

5- Ain't Leavin' Your Love

6- Pancho & Lefty

7- Dollar Bill Blues

8- Fraulein

9- Srimp Song

10- Blaze's Vlues

11- No Place To Fall

12- To Live Is To Fly

13- Lungs

14- Nothin'

15- Tecumseh Valley

16- Dead Flower

17- White Freight Liner Blues

18- The Catfish Song

 

 

 

 

1- Pancho & Lefty

2- If I Need You

3- For The Sake Of The Song

4- Our Mother The Mountain

5- To Live Is To Fly

6- Lungs

7- Flyin' Shoes

8- No Place To Fall

9- Dollar Bill Blues

10- White Freight Liner Blues

11- Tecumseh Valley

12- Don't Take It Too bad

13- Tower Song

14- Rex's Blues

15- Bother Flower

16- Waitin' Around To Die

17- Colorado girl

18- Fraternity Blues

19- Riding the Range

20- Talking Thunderbird Blues

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est le début d'une longue série  d'enregistrements en public qui seront loin d'approcher l'intensité du live au Old Quarter. Mais Van Zandt vend peu de disques et ne peut du coup donc compter sur beaucoup de royalties pour faire chauffer la marmite. Il doit au contraire tourner autant que possible et, à l'occasion, vendre à un label intéressé les enregistrements de ses concerts, que Harold Eggers, le frère de Kevin et le tour manager de Townes, capte tous, sans exception.

 

 

1- A Song for

2- Blaze's Blue

3- The Hole

4- Marie

5- Goin' Down To Memphis

6- Hey Willy Boy

7- Niles River Blues

8- Billy, Boney, and Ma

9- Katie Bell Blue

10- If I Was Washington

11- Lover's Lullaby

12- Cowboy Junkies Lament

13- BW Railroad Blues

14- Gone Too Long

 

 

 

En 1994, paraît quand même No Deeper Blue le premier disque studio de Townes depuis 1987 (et son dernier). Van Zandt l'enregistre en Irelande avec un groupe de musicien locaux. Comme il l'explique à l'époque, "j'ai voulu enregistrer mon disque là-bas parce que les Irlandais ont connu tellements de galères qu'on peut entendre une certaine musique quand le vent souffle sur leurs os." Il chante bien-sûr sur tous les titres mais ne joue de la guitare que sur un morceau. No Deeper Blue montre un Van Zandt qui tient la route mais il est clair pour tout le monde que le meilleur est désormais derrière lui.

Bien qu'il soit sobre depuis près d'un an, Townes se met à vomir du sang. Sa femme Jeanine Van Zandt l'emmène à l'hospital. Sept jours plus tard, le gaillard trouve le moyen de sauter par la fenêtre de sa chambre ; on l'attache alors à son lit et on lui installe des machines avec un ventilateur dans la gorge, ce qui lui bousille le peu de voix qu'il lui reste. Ce qui ne l'empêche pas de partir pour une tourné européenne où il donnera ses derniers concerts. Survient alors une opportunité alléchante : Steve Shelley, batteur de Sonic Youth, veut enregistrer avec Van Zandt (avec son side project Two Dollar Guitar). Génial Townes ferait un disque avec les grunges! Geffen, le label de Nirvana veut produire. Mais Townes se présente au studio dans un état pitoyable et Shelley, la mort dans l'âme, doit annuler les sessions et le renvoyer chez lui. En fait, Van Zandt souffre à ce moment d'une hanche cassée ; sa femme finit par le convaincre de se faire opérer ; à son retour de l'hospital, il commencera à trembler. Et quelques jours plus tard, il s'éteindra.

Le 1er janvier 1997, quarante quatre ans jour pour jour après la disparition de Hank Williams, à l'âge de 52 ans, Townes Van Zandt décède à Smyrna Tenessee, officiellement d'une crise cardiaque. Officieusement, c'est son blues, qu'il tremballa toute sa vie durant, et tous ses excés qui eurent raison de lui. D'après son ami et road manager Harold Eggers, " ce qui a tué Townes, c'est qu'il vivait ses chansons. La plupart des artistes chantent une chanson triste et après voila, c'est terminé. Townes disait : Je ne peux pas chanter le blues, si je n'ai pas le blues, et il a payé le prix." Signe qu'on a là a faire à un grand, les disques posthumes pleuvront...Parmis ceux-ci, on retiendra surtout Highway Kind en mars 1997 avec des titres bonus dans la version Normal. Normal remettra d'ailleurs le couvert la même année avec Documentary, un autre témoignage live, avec une superbe pochette (comme souvent chez Normal), suivi, un an plus tard, de Abnormal.

 

 

 

 1- Lost Highway

2- My proud Mountains

3- Highway Kind

4- Dublin Blues

5- Blaze's Blues

6- Wreck On The Highway

7- The Hole

8- (I Heard That) Lonesome Whistle

9- Rake

10- Banks Of The Ohio

11- Ira Hayes

12- Darcey Farrow

13- Lover's Lullaby

14- Still Lookin' For You

15- Joke

16- No deal

 17- At My Window

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 1- Introduction

2- Waiting Around To Die

3- Tecumseh Valley

5- If I Need You

6- Pancho & Lefty

7- Blaez's Blues

8- Marie

9- The Hole

10- Cowboy Junkies Lament

11- Brand New Companion

12- I'll Be Here In The Morning

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 1- Coo-Coo

2- Shrimp Song

3- Dollar Bill Blues

4- Two Girls

5- Kathleen (intro)

6- Waiting Around To Die

7- Tecumseh Valley

8- Dead Flowers

9- Catfish Song

10- Flyin' Shoes

11- Blazes Blues

12- Marie

13- A Song For

14- Lung

15- Old Shep

 

 

 

 

 

En 1999, Far Cry From Dead (Arista), sorti avec la collaboration de sa femme Jeanine Van Zandt, offre aux fans quelques titres inédits.

 

1- Dollar Bill Blues

2- To live is to Fly

3- Rex's Blues

4- Sanitarium Blues

5- Ain't leavin' Your Love

6- Greensboro Woman

7- Snake Mountain Blues

8- Pancho & Lefty

9- For The Sake Of The Song

10- Waitin' Around To Die

11- Many A Fine Lady

12- Tower Song

13- Squash

 

 

Normal enquille les lives In Pain, puis Absolutely Nothing en 2002, et enfin Live At McCabe's...

 1- Katie Belle Blues

2- Buckskin Stallion

3- Loretta

4- Snowin' On Raton

5- Nothin'

6- Gone To Long

7- To Live Is To Fly

8- Highway Kind

9- Mr Mudd & Mr Gold

10- Lover's Lullaby

11- White Freight Liner Blues

12- You Are Not Needed Now

13- Rex's Blues

14- Stopping Off Face

15- Alone & Forsaken

16- You Gotta Move

 

 

1- Flyin' Shoes

2- Kathleen

3- Waiting Around To Die

4- To Live Is To Fly

5- A Song For

6- Snowin' On Raton

7- The Hole

8- Two Girls

9- Marie

10- Lungs

11- No Place To Fall

12- Thunderbirds Blues

13- German Mustard

14- Where I Lead Me

15- Nothin'

16- Heavenly Housboat Blues

17- Willy Boy

18- Dirty Old Town

 

 

 1- The Hole

2- Pueblo Waltz

3- Pancho & Lefty

4- Short Hairde Woman Blues

5- Shrimp Song

6- Snowin' On Raton

7- Katie Belle

8- Dollar Bill Blues

9- A Song For

10- Banks Of The Ohio

11- Wabash Connonball

12- Marie

 

 

 

 Beaucoup plus intéressant, Texas Rain (Tomato) en 2001, compile douez duos avec Emmylou Harris, Willie Nelson ou James Mc Murtry.

 1- If I Need You (avec Emmylou Harris)

2- Pancho & Lefty (avec Freddy Fender)

3- Waiting Around To Die (avec Calvin Russel)

4- Blue Wind Blew (avec Jerry Jeff Walker)

5- Kathleen (avec The  Chromatics)

6- No Lonsesome Tune (avec Willie Nelson)

7- Brother Flower (avec Kimmie Rhodes)

8- Two Girls (avec Doug Sahm)

9- Marie (avec Wille Nelson)

10- Quicksilver daydreams Maria (Freddy Fenders)

11- Snowin' On Raton (avec James Mc Murtry)

12 At My Window (avec Kathy Mattea)

 

La même année sort Poet, A Tribute to Townes Van Zandt (Freefalls, Socadisc), un album hommage où la crème des songwriters se bouscule : Guy Clark, Nanci Griffith, Billie Joe Shaver, les Cowboy Junkies, John Prine, Lucinda Williams, Fatlanders, Steve Earle, Willie Nelson...

 1- To Live is To Fly

2- Tower Song

3- White Freight Liner Blues

4- Highway Kind

5- Snake Song

6- If I Need You

7- Loretta

8- Nothin'

9- Blue Wind Blew

10- Mr Mudd & Mr Gold

11- Two Girls

12- Marie

13- Pancho & Lefty

14- Waitin' Around To Die

15- My proud Mountains

Enregistrements de 1966, deux ans avant son premier album : In The Beginning sur le label de Houston Compadre Records :

 

1- Black Widow blues

2- Maryetta's Song

3- Hunger Child Blues

4- Gypsy Friday

5- Waitin' For The Day

6- Black jack Mama

7- When Your Dream Lovers Die

8- Colorado Bound

9- Big Country Blues

10- Black Crow Blues

Ces dernières années, l'intérêt pour le troubadour et son oeuvre n'ont cessé de croître : trois projets de biographie sont en cours. Un film est sorti et d'autres sont en préparation. Van Zandt, avec humour mais lucidité avait dit à sa femme : "Tu vois tu seras occupé quand je serai mort...". Il avait sacrément raison..on n'a pas fini de parler de Townes Van Zandt ou d'écouter ses disques.

 

 

Publié dans TOWNES VAN ZANDT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jeanene Van Zandt 23/03/2006 20:00

Bonjour Harold,
Very nice web site! I don't know what what it says but i'm sure it's all nice.
My maiden name was Jeanene La Nae Munselle. Do you think I have French in me?
Have you seen Townes' new documentary Film"Be Here To Love Me" It's fabulous!
Thank you very much for you hard work and support of Townes and his music.
Jeanene Van Zandt

mag 22/03/2006 14:46

Très bon Blog!! Il est très bien construit mais aussi très complet. Bravo!!

fourmie 20/03/2006 16:18

harold il assure le steak house!c'est pas un fan a deux balles!en plus il est trop beau

Paul 19/03/2006 20:52

Salut,
Très sympa ton blog mais bemol sur le "Texas Rain" beaucoup trop produit et c'est pas pas l'esprit Van Zandt...mais les gouts...puis ca reste du TVZ
A+
 

Mickey 14/03/2006 16:37

Harold l'homme qui fait chier la Fnac et Virgin pour importer des States les albums de Van Zandt...A l'heure actuelle 3 vendeurs et une vendeuse sont en dépression...
Bonne chance aux prochains, il lui en manque que 2...